DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le "Tea Party" sème la pagaille chez les Républicains

Vous lisez:

Le "Tea Party" sème la pagaille chez les Républicains

Taille du texte Aa Aa

La bataille des primaires pour les élections législatives de mi-mandat fait rage aux Etats-Unis. Et les Républicains vont de surprise en surprise.

Ce mardi, une autre candidate du mouvement ultra-conservateur de Sarah Palin, le “Tea party” a remporté la primaire du Delaware pour se présenter au poste de sénateur le 2 novembre prochain. Christine O’Donnel, novice en politique, a battu un vétéran populaire du Parti républicain.

Cette poussée du Tea party inquiète les Républicains qui voient dans la victoire de Christine O’Donnel, l’occasion manquée de remporter le siège de sénateur du Delaware. Un siège symbolique puisque occupé précédemment par le vice-président américain démocrate Joe Biden.

Autre choc, cette fois-ci, dans la course à l‘élection du gouverneur de l’Etat de New York, un autre candidat du Tea party, Carl Paladino, a lui aussi remporté la primaire républicaine, et largement. Les ultra-conservateurs divisent le parti républicain et de fait l’affaiblissent en engrangeant des victoires.

C’est une bonne nouvelle pour les Démocrates. Car ces candidats du Tea party, aux vues très controversées, devraient être plus faciles à battre. Cela relance leurs chances de conserver au moins le contrôle du sénat.