DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Roms : les propos de Viviane Reding continuent de faire des vagues

Vous lisez:

Roms : les propos de Viviane Reding continuent de faire des vagues

Taille du texte Aa Aa

Ce mardi, la commissaire européenne chargée de la Justice, Viviane Reding, a ouvertement critiqué la politique française à l‘égard des Roms. Elle estime qu’il y a une stigmatisation d’une minorité éthnique.

“Je pensais que l’Europe ne serait plus le témoin de ce genre de situation après la Seconde guerre mondiale”, a-t-elle lancé. Selon les observateurs, Viviane Reding a été particulièrement en colère en apprenant l’existence d’une circulaire administrative prenant les Roms pour cible.

En tout cas, cette déclaration a provoqué de vives réactions ces dernières heures à Paris. “Ces propos sont inacceptables”, ont dit plusieurs ténors de la majorité. “Je regrette qu’il y ait des remarques faites par la commission européenne, et je le dis aussi : il faut que la commission européenne assume ses responsabilités”, a commenté Xavier Bertrand, secrétaire général de l’UMP (parti au pouvoir). Et d’ajouter : “il faut aussi que les pays d’où sont originaires les Roms assument leur responsabilité. Ce n’est pas un problème qui se pose uniquement en France. Ce n’est pas à la France à supporter la seule responsabilité. La France, elle, respecte la règlementation européenne”, conclut-il.

Ces derniers mois, Paris a multiplié les renvois de Roms, essentiellement vers la Roumanie. Une politique dénoncée par de nombreuses associations, par des partis d’opposition, par des hommes Eglises, et au niveau international par l’ONU et le Parlement européen. Ce mercredi, le président de la commission européenne a fait savoir que Viviane Reding s‘était exprimée au nom de la commission toute entière.