DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Un débat qui tourne au vinaigre pour Angela Merkel

Vous lisez:

Un débat qui tourne au vinaigre pour Angela Merkel

Taille du texte Aa Aa

Le Bundestag a été le théâtre de prises de becs entre la gauche et la droite lors du débat sur le budget 2011. La chancelière allemande a dû monté au créneau pour défendre le bilan d’une coalition déjà affaiblie. Des sociaux-démocrates à Die Linke, Gregor Gysi en tête, tous l’ont attaquée.

“Ceux qui ont engendré la crise et profité d’elle, devrait payer les pots cassés”, a déclaré Gysi. “Ce n’est pas à ceux qui bénéficient de l’aide sociale, aux petits revenus, ni aux travailleurs de payer. C’est notre position!”

Angela Merkel a aussi été accusée par les sociaux-démocrates d‘être “l’instrument du grand patronat” et de “naviguer à vue” pour diriger le pays.

La chancelière a répondu de manière enflammée:

“Nous avions en 2006 presque cinq millions de chômeurs et nous avions moins d’aides financières en place à l‘époque qu’aujourd’hui avec moins de trois millions de chômeurs. Ceux qui nous accusent d’avoir réduit massivement les aides sociales sont des menteurs “.

En ce jour de débat sur le budget, des manifestants, déguisés en Robin des Bois, membres de la coalition contre la pauvreté, ont aussi défendu la mise en place d’une taxe sur les transactions financières. C’est le départ d’une campagne nationale. Une piqûre de rappel pour la chancelière qui avait déclaré n’avoir rien contre cette idée.