DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Afghanistan : la violence plane sur les législatives


monde

Afghanistan : la violence plane sur les législatives

La sécurité. Voilà l’un des principaux enjeux des élections législatives prévues demain en Afghanistan. La question n’est pas de savoir lesquels des 2.500 candidats accéderont à l’un des 249 sièges. Il s’agit plutôt de voir si les forces de sécurité afghanes et les troupes étrangères parviendront à empêcher la violence d‘être le grand vainqueur, et donc à déjouer les attaques promises par les insurgés talibans.

Des menaces prises très au sérieux par une partie de la population. Ainsi un habitant de la province de Khost affirme qu’il n’ira pas voter. “Je ne suis pas assez fou pour risquer ma vie”, dit-il.

D’autres, à l’image de Sharifuddin, font davantage confiance aux autorités. “Nous irons voter sans peur, nous n’avons peur de personne”, lance-t-il.

Les talibans semblent pourtant avoir commencé à mettre leurs menaces à exécution. La nuit dernière, 19 personnes – parmi lesquelles un candidat ainsi que des personnes travaillant à l’organisation du scrutin – ont été enlevées dans le nord-ouest du pays.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

L'ouragan Karl aborde le Mexique