DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

J-1 en Afghanistan: menaces talibans et risques de fraudes

Vous lisez:

J-1 en Afghanistan: menaces talibans et risques de fraudes

Taille du texte Aa Aa

Incompréhension et colère à Jalalabad en Afghanistan, à moins de 48 heures des élections législatives. Quelques centaines de personnes ont scandé des slogans contre le gouvernement et la commission électorale. Elles dénoncent la décision des autorités de fermer des bureaux de vote.
“Les manifestants exigent qu’on respecte leurs droits, explique un résident. On nous a donné quelques bureaux de vote seulement, ce n’est pas suffisant. C’est un complot du gouvernement.”

La commission électorale a indiqué qu’au moins 1000 bureaux de vote resteraient fermés sur les 6800 environ que compte le pays. Et ce, pour des questions de sécurité. Les talibans ont promis de mener des attaques pendant le scrutin.
“Les forces de sécurité et les personnes travaillant à l’organisation des élections seront nos premières cibles”, a précisé hier un porte-parole des insurgés.

40 000 soldats étrangers et afghans ainsi que des policiers seront sur le pied de guerre.
Ce scrutin législatif au suffrage universel est le deuxième depuis la chute des talibans en 2001.
2500 candidats sont en lice pour les 249 sièges de la chambre basse du Parlement.

Les fraudes sont une autre source d’inquiétude. “Elles seront nombreuses” a prédit un des membres non-afghan de la Commission des plaintes électorales.

Avec AFP et Reuters