DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le pape poursuit sa visite d'état au Royaume-Uni

Vous lisez:

Le pape poursuit sa visite d'état au Royaume-Uni

Taille du texte Aa Aa

Après avoir célébré une messe devant 70 000 personnes hier à Glasgow en Ecosse, Benoît XVI rencontre aujourd’hui les autorités de l’Eglise anglicane. Le souverain n‘échappe pas à la comparaison avec son prédécesseur. Jean-Paul II avait attiré trois fois plus de monde au même endroit en 1982.
Mais hier, les fidèles ont dû payer 25 euros pour assister à la messe et écouter la chanteuse Susan Boyle. Une participation financière demandée par l’Eglise pour apaiser la polémique sur le coût du déplacement du pape.

Avant la messe, Benoît XVI était dans les rues d’Edimbourg où quelques 125 000 personnes l’ont salué.
Dans la matinée, le souverain pontife a été reçu par la reine. Elizabeth II est le gouverneur suprême de l’Eglise anglicane qui fut fondée après la rupture d’Henry VIII avec Rome en 1534.

Si l’accueil a été chaleureux en Ecosse, où à Londres, hier soir, le pape n’est pas épargné par les scandales des prêtres pédophiles. Hier, il a dit regretter le manque de vigilance de l‘église catholique pendant des décennies en matière de pédophilie. Plusieurs manifestations de protestations sont prévues. La plus importante se tiendra demain.

Avec Reuters et AFP