DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Münich : la fête de la bière ne connaît pas la crise

Vous lisez:

Münich : la fête de la bière ne connaît pas la crise

Taille du texte Aa Aa

C’est pas parce que c’est la crise que la bière ne doit pas couler à flôts : c’est encore cette année le crédo de la Fête de la bière de Münich dont les festivités ont débuté vendredi : fanfares, chapeaux et shorts en cuir pendant plus de 15 jours.

Pour un prix moyen de 8,60 euros vous aurez votre chope d’un litre. C’est plus cher que l’an dernier : de 30 centimes d’euros exactement mais comme l’euro a baissé face au dollar, et au yen, les cohortes de touristes américains et japonais pourront assouvir leur passion pour les bières bavaroises et la franche rigolade. L’an passé 6,5 millions de litres de bière ont été engloutis tout comme plusieurs centaines de kilos de viande de boeuf. Recette : 800 millions d’euros.

Cette année encore pas de récession pour l’Oktober Fest qui regroupera sous la toile d’une dizaine de tentes des dizaines de milliers de participants. Ceux qui veulent faire plus couleur locale pourront le faire en louant ces magnifiques culottes en cuir. Dans la série merchandising toujours : voyez ces bouts de tissus ouvragés dont vous pourrez coiffer votre chope de bière pour la reconnaître.