DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Au lendemain des élections, le dépouillement commence en Afghanistan

Vous lisez:

Au lendemain des élections, le dépouillement commence en Afghanistan

Taille du texte Aa Aa

La vie quotidienne des Afghans a repris son cours normal au lendemain des élections législatives, les deuxièmes depuis la chute du régime taliban en 2001. La presse de ce matin soulignait le faible taux de participation, 40 % seulement. C’est tout de même près de 10 points de plus que lors de l‘élection présidentielle d’août 2009.

“ Nous ne pensions pas que les élections auraient lieu en raison de la propagande de l’ennemi mais il semble que les gens aient largement participé “ se réjouit un électeur.

“ Les élections étaient libres et transparentes et les gens sont passés outre les menaces des talibans et ont participé aux élections ce qui est bien “ dit un autre Afghan.

Quelle que soit la couleur du prochain Parlement, l’essentiel du pouvoir restera concentré entre les mains du président Hamid Karzaï. L’enjeu est en revanche essentiel pour les Etats-Unis qui, si le nombre de fraudes enregistré n’est pas massif, pourront envisager sérieusement la date de juillet 2011 pour le retrait de leurs troupes du pays.

La journée d’hier a été émaillée de nombreuses violences. Vingt-deux personnes ont été tuées, des civils, des policiers et soldats afghans ainsi que des soldats des forces internationales.