DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Asiles : 238 décès d'enfants en 10 ans, la justice bulgare réagit

Vous lisez:

Asiles : 238 décès d'enfants en 10 ans, la justice bulgare réagit

Taille du texte Aa Aa

Les asiles pour enfants handicapés mentaux dans la ligne de mire de la justice en Bulgarie. Près de 200 enquêtes ont été ouvertes en septembre sur des cas de décès, de maltraitance ou d’abus. Décision prise après une campagne d’investigation menée en mars avec l’aide du Comité d’Helsinki, ONG de défense des droits de l’homme.

“Nous avons constaté des faits inexplicables. Je n’arrive pas à imaginer qu’en dix ans nous ayons pu permettre que 238 citoyens bulgares, appartenant à l’une des catégories les plus fragiles, meurent. Pour la plupart de ces cas, je n’ai pas les données exactes sous les yeux, mais dans probablement 80% d’entre eux, personne n’a fait quoi que ce soit pour informer la police ou le parquet de ces décès, afin qu’une enquête puisse être menée”, a déploré le procureur général Boris Veltchev lors d’une conférence de presse.

Le Comité d’Helsinki, qui parle de “criminalité institutionnelle”, estime que les trois quart des décès auraient pu être évités.

Selon l’agence de protection de l’enfance cette situation est due en partie au manque de personnel qualifié. Hérités des temps communistes, ces asiles doivent tous être fermés d’ici 2013.