DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La guerre des OGM relancée depuis le Gers

Vous lisez:

La guerre des OGM relancée depuis le Gers

Taille du texte Aa Aa

Les volailles du Gers sont enrôlées dans la croisade anti-OGM de ce département français. Très attaché à sa tradition agricole, le Gers veut faire barrage aux organismes génétiquement modifiés, souvent utilisés pour l’alimentation animale. Et il va porter plainte devant la Cour européenne de justice contre Bruxelles. Il lui reproche d’avoir autorisé en juillet la vente de cinq nouvelles variétés de maïs OGM et d’avoir renouvelé l’autorisation d’une sixième.

De son côté, le commissaire en charge du dossier ne désarme pas. Les autorisations se poursuivront, annonce John Dalli, même si un changement des règles est à l‘étude. Bruxelles a proposé de transférer aux Etats membres le pouvoir de décider si oui ou non ils veulent cultiver tel ou tel OGM. Actuellement, deux sont autorisés à la culture en Europe, dont la pomme de terre Amflora, qui fait elle aussi l’objet d’une plainte devant la Cour européenne. Les ministres de l’Agriculture rouvriront dès lundi prochain ce dossier ultra-sensible.