DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Trop tôt pour mesurer l'ampleur des fraudes aux législatives afghanes

Vous lisez:

Trop tôt pour mesurer l'ampleur des fraudes aux législatives afghanes

Taille du texte Aa Aa

Il est encore trop tôt pour juger de la légitimité des législatives afghanes.

Le dépouillement des votes se poursuit mais l’ampleur de la fraude lors du scrutin de samedi dernier reste encore difficile à mesurer.

Elle a pris plusieurs formes : bourrage d’urnes, fausses cartes d‘électeurs, vote sous pression ou forcé. Plus de 700 plaintes ont été déposées.

Mais 40% des électeurs se sont rendus aux urnes selon les autorités. Un chiffre à mettre en parallèle avec celui des 300 attaques des talibans et d’autres insurgés.

Les premiers résultats partiaux sont prévus dès mercredi mais les résultats définitifs ne seront connus que le 31 octobre.

Sur le plan militaire et de la sécurité, ces élections ont coincidé avec le transfert de la province de Sangin de l’armée britannique aux forces américaines en lien avec les troupes afghanes.

Un secteur stratégique où un tiers des soldats britanniques tués en Afghanistan ont trouvé la mort depuis 2001.

Avec AFP et Reuters