DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'ONU attend davantage de l'Europe pour les objectifs du millénaire

Vous lisez:

L'ONU attend davantage de l'Europe pour les objectifs du millénaire

Taille du texte Aa Aa

Au deuxième jour de l’assemblée générale des Nations Unies à New York, Angela Merkel est intervenue à la tribune avec un discours volontairement réaliste. La chancelière allemande a insisté sur la bonne gouvernance des pays pauvres et sur l’efficacité des financements pour parvenir aux objectifs de 2015 notamment réduire de moitié la pauvreté dans le monde d’ici 2015.

“La communauté internationale s’est donnée de vrais objectifs il y a 10 ans. Malheureusement aujourd’hui, il faut reconnaître que nous ne pourront probablement pas atteindre ces objectifs. Néanmoins, ces objectifs restent valables et il faut continuer à lutter pour les atteindre”.

José Manuel Barroso, le président de la Commission va lui proposer un milliard d’euros au nom de l’Union européenne pour financer les objectifs du millénaire

Les Vingt-Sept ont consacré 49 milliards d’euros au développement soit 0,42% de son PIB en 2009. Malgré la crise, l’Europe reste au premier rang mondial des donateurs mais l’objectif c’est de parvenir à 0,7% du PIB d’ici 2015.

L’analyse de notre envoyé spéciale à New York : Valérie Gauriat : “Qu’il s’agisse de la France, de l’Allemagne ou de la Commission européenne, les murs de l’ONU ont résonné des bonnes intentions de l’Union européenne qui se targue d‘être le champion de l’aide au développement. Ce qui n’empêche pas les pays pauvres d’afficher leur scepticisme quant à l’efficacité de la mise en oeuvre de cette aide qui reste diluée dans les méandres de ses nombreux intermédiaires”.