DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les eurodéputés déserteront Strasbourg avant la grève

Vous lisez:

Les eurodéputés déserteront Strasbourg avant la grève

Taille du texte Aa Aa

Une session plénière raccourcie pour les eurodéputés. Arrivés à Strasbourg lundi, ils pourront repartir dès mercredi soir au lieu de jeudi, et ce sans perte d’indemnités. Cette session version courte a été approuvée par vote. La raison en est la grève générale de ce jeudi en France. Les eurodéputés craignent d‘être coincés à Strasbourg et préfèrent donc anticiper leur départ. Mais d’aucuns prennent aussi la chose avec philosophie :

“Franchement, ce n’est pas un problème d’aller de Strasbourg en Allemagne. C’est plutôt un problème pour les collègues belges et français”, estime l‘élu Sven Giegold.

Martin Schulz se veut, lui, solidaire des grévistes. Pour le chef de groupe des socialistes européens, ils ont toutes les raisons de se mobiliser :

“Moi, je crois que les tensions sociales en Europe montent. Je suis plein de compréhension pour les gens qui sont en grève ici en France et ailleurs, et lorsqu’on a découvert que les trois grandes banques d’Angleterre l’an passé, en 2009, année de la crise, ont gagné 23 milliards d’euros et distribué 9 milliards de bonus, et qu’en même temps on augmente les taxes pour les travailleurs et les employés, on comprend bien la grève.”

La mobilisation de jeudi concerne une fois encore la réforme des retraites en France, mais la grogne sociale est une réalité dans toute l’Europe. Et une “Euromanif” est prévue le 29 septembre à Bruxelles pour protester contre les plans d’austérité en cours.