DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Objectifs du millénaire: le directeur du FMI rappelle à l'ordre les pays riches

Vous lisez:

Objectifs du millénaire: le directeur du FMI rappelle à l'ordre les pays riches

Taille du texte Aa Aa

Une taxe mondiale sur les transactions financières, c’est ce que prône le président français Nicolas Sarkozy pour financer en partie les objectifs du millénaire pour le développement. “L’horloge tourne, et il faut s’engager sans délai”, renchérit le secrétaire général de l’ONU Ban Ki-moon. Les chefs d’Etat et de gouvernement réunis à New York doivent adopter un document final d’ici mercredi. Plusieurs reconnaissent déjà qu’il ne sera pas possible d’atteindre tous les objectifs en 2015.

Le directeur général du FMI Dominique Strauss-Kahn fait un rappel à l’ordre au micro d’Euronews:
“Il faut que les engagements qui ont été pris par les pays riches soient tenus. C’est absolument scandaleux qu’il y ait des promesses faites par des leaders qui tirent des bénéfices politiques de tout ça, et que l’argent ne soit pas au rendez-vous. On comprend bien que pour les pays, c’est compliqué. Lorsqu’ils ont un budget à faire passer, la première chose qu’ils coupent, c’est l’aide aux pays en développement et c’est une erreur. Il ne faut pas faire ça. D’abord moralement, il ne faut pas le faire et il ne faut pas le faire parce qu’on a besoin que ces pays se développent”.

Les ONG tiennent le même discours. Loin des sommets de l’ONU, la pauvreté gangrène le monde. 65 millions de personnes de plus sont tombées dans la misère depuis le début de l’année.