DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Otages : Paris n'est pas surpris par la revendication d'Al Qaìda

Vous lisez:

Otages : Paris n'est pas surpris par la revendication d'Al Qaìda

Taille du texte Aa Aa

L’islamiste algérien Abdelhamid Abou Zeid pourrait avoir dirigé l’enlèvement au Niger des employés de Areva. Il est le chef au Mali du groupe Al Qaìda au Magreb islamique. L’Aqmi, qui revendiquait hier l’enlèvement des cinq Français.

A l’heure qu’il est, les otages pourraient être retenus au Mali, à la frontière algérienne.

L’inquiétude est grande, car l’Aqmi est considéré comme responsable de l’assassinat d’un otage britannique, puis d’un Français ces deux dernières années.

“Ce n‘était pas une vraie surprise d’apprendre qu’Al Qaìda était à l’origine de cet enlèvement, a déclaré le ministre français des Affaires étrangères, Bernard Kouchner, maintenant que c’est une certitude nous continuerons, les Français, leurs alliés, les pays du Sahel, l’Europe je l’espère, à être le plus attentif possible, à mettre tout nos moyens a la disposition de leur libération.”

La priorité, c’est aussi la sécurité des autres employés d’Areva. Les derniers expatriés français ont quitté le Niger.