DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Grève en France : le verre à moitié vide ou à moitié plein

Vous lisez:

Grève en France : le verre à moitié vide ou à moitié plein

Taille du texte Aa Aa

En France, la journée de grève a-t-elle été un succès ou un échec ? Chiffres à l’appui, syndicats et gouvernement donnent une interprétation radicalement opposée. Le ministère de l’Intérieur avance le chiffre d’un million de manifestants, en baisse par rapport à la grève du 7 septembre.

En face, la CGT affirme que trois millions de personnes au total étaient dans les rues des grandes villes, que ce soit à Paris, Lille, Marseille ou Lyon. Les leaders syndicaux veulent voir là, la preuve d’un ancrage de la mobilisation contre le projet de réforme des retraites. “Le gouvernement maintient sa position intransigeante”, constate Bernard Thibault, secrétaire général de la CGT. Selon lui, “il est de plus en plus clair que nous sommes dans une opposition frontale. Pas de notre fait, mais tout simplement par l’intransigence du président de la République”.

Dans les cortèges, de nombreuses femmes. Elles s’estiment victimes d’une inégalité salariale en matière de retraite. Sur ce point, le gouvernement semble disposé à bouger, mais pas sur le reste. “La réforme, elle sera votée et elle sera appliquée, car si ce n’est pas le cas, on ne paiera plus les retraitres des Français “, martèle Eric Woerth, le ministre du Travail.

Le vote au Sénat est programmé le 5 octobre. D’ici là, les syndicats disent vouloir maintenir la pression. Ils doivent se retrouver ce vendredi pour définir les prochaines actions qu’ils comptent mener.

En tout cas, après une journée de relative paralysie dans les transports, les choses reviennent à la normale ce vendredi.