DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'Italie renonce à l'usage des scanners corporels dans ses aéroports

Vous lisez:

L'Italie renonce à l'usage des scanners corporels dans ses aéroports

Taille du texte Aa Aa

Procédure trop longue et loin d‘être infaillible, le gouvernement italien a tranché. Après 6 mois de tests dans plusieurs aéroports de la péninsule, tous les scanners corporels devraient finalement être retirés dans les prochaines semaines.

Victoire pour les détracteurs de ces appareils qui avaient mené campagne pour s’opposer à leur mise en service, surtout en raison de leur caractère intrusif.

Pourtant, celle-ci avait été conditionnée au strict respect de l’intimité des voyageurs, de sorte que les parties intimes auraient de toutes façons été dissimulées aux agents de sécurité. Des zones pourtant idéales pour dissimuler des explosifs ou des armes.

Au total, 2 millions d’euros ont déjà été alloués pour l’acquisition de ces appareils à une firme américaine, moyennant près de 150.000 euros par unité.

Cette phase de test avait fait suite à la tentative d’attentat sur le vol Amsterdam-Detroit le jour de Noël. Un Nigérian avait dissimulé des explosifs dans ses vêtements, avant d‘être finalement maîtrisé par des passagers.