DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les Etats-Unis vont exécuter une déficiente mentale

Vous lisez:

Les Etats-Unis vont exécuter une déficiente mentale

Taille du texte Aa Aa

Tous les appels de Teresa Lewis pour annuler sa condamnation à mort ont été rejetés. Elle devrait être la 12ème femme exécutée depuis le rétablissement de la peine capitale en 1976, contre plus de 1200 hommes.

La défense joue sa dernière carte. Avec un QI de 72, Teresa Lewis est considérée à la limite de la maladie mentale, rappelle son avocat :

“Elle n’est pas attardée mental, mais on en est proche. Quand on juge Teresa, il faut se baser sur sa vie entière, pas seulement la juger sur le pire jour de sa vie.”

La cour suprême a rigoureusement interdit en 2002 l’exécution des condamnés attardés mentaux. Pour le procureur, ce débat est inutile : “On ne peut pas dire que ce soit un génie, mais elle est certainement assez intelligente pour être tenue pour responsable de cet acte terrible.”

Teresa Lewis serait le cerveau de l’assassinat de son mari et de son beau fils. Il y a 8 ans, elle a laissé la porte de sa caravane ouverte pour que ses deux complices entrent et tuent les victimes. L’objectif était de toucher l’assurance-vie. L’un des complices, l’amant de Teresa, avait avoué dans un courrier avoir pensé les meurtres, il s’est depuis suicidé en prison.