DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Négociations salariales en Allemagne : le secteur de l'acier se mobilise

Vous lisez:

Négociations salariales en Allemagne : le secteur de l'acier se mobilise

Taille du texte Aa Aa

Lancées mercredi, les grèves d’avertissement dans la sidérurgie allemande ont pris de l’ampleur jeudi où 38 sites de production ont été touchés et plus de 11.000 salariés ont débrayé avec en toile de fond des négociations salariales bloquées.

Particulièrement touché , le N°1 allemand de l’acier ThyssenKrupp : sur le site de Duisbourg notamment oú 5.500 salariés ont cessé le travail jeudi. Le syndicat IG Metall, instigateur du mouvement demande 6% d’augmentations salariales cette année.

“J’espère que cette fois-ci nous arriverons à un bon compromis affirme Peter Ludwig un sidérurgiste de Duisbourg. Je ne pense pas qu’on obtiendra les 6% de hausse qu’on demande mais vu qu’on a rien obtenu depuis deux ans, je pense qu’on peut espérer mieux désormais”.

Cette hausse de 6% des salaires réclamée par IG Metall concerne les 85.000 salariés du secteur de l’acier dans l’ouest et le nord de l’Allemagne. Cette négociation est importante car elle donne en Allemagne une sérieuse indication sur l’issue des discussions salariales qui auront lieu un peu plus tard dans d’autres secteurs.