DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Ankara demande à Berlin de poursuivre les partisans du PKK sur son sol

Vous lisez:

Ankara demande à Berlin de poursuivre les partisans du PKK sur son sol

Taille du texte Aa Aa

Poursuivre en justice les partisans du PKK sur le sol allemand. C’est ce qu’a demandé ce vendredi le ministre turc de l’Intérieur à son homologue allemand Thomas de Maizière. Celui-ci est en visite en Turquie.
Le PKK, le Parti des travailleurs du Kurdistan, est interdit dans les pays de l’Union européenne. Mais selon Ankara, il bénéficie en Europe de soutiens d’immigrés kurdes qui gèrent des ONG ou des associations. Une part des financements du PKK proviendrait également d’activités de blanchiment d’argent et de trafic de drogue.
Près de 2,5 millions de Turcs, dont des Kurdes, vivent en Allemagne.
Le Parti des travailleurs du Kurdistan réclame une autonomie pour les quelque 15 millions de Kurdes de Turquie. Il a été interdit sur le sol allemand en 1993, après une vague d’attentats terroristes contre des intérêts turcs et allemands.
D’après le ministre allemand de l’Intérieur, Berlin et Ankara ont décidé de mettre en place un comité politique pour “mieux coordonner” les efforts en matière de lutte anti-terroriste, qu’il s’agisse du PKK ou d’Al Qaïda.

Avec AFP