DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Grogne syndicale française et espagnole contre leur gouvernement

Vous lisez:

Grogne syndicale française et espagnole contre leur gouvernement

Taille du texte Aa Aa

Des journaux absents des kiosques au lendemain de la grève nationale en France. La situation devrait se reproduire d’ici quelques semaines. Les syndicats ont en effet appelé ce vendredi à
deux nouvelles journées d’action contre la réforme des retraites, les 2 et 12 octobre. Ils estiment avoir gagné leur pari en mobilisant la veille 3 millions de personnes, selon eux. Le gouvernement a fait état, lui, d’un peu moins d’un million de manifestants. Un écart profond à l’image de leur opposition sur la question des retraites.
Le gouvernement reste inflexible. Pas question de revenir sur le report de 60 à 62 ans de l‘âge légal de départ à la retraite.

“Non, nous ne renoncerons pas à l’augmentation de la durée d’activité parce que si par malheur nous le faisions, alors, nos regimes de retraites s‘écrouleraient sous le poids des déficits”, a déclaré le Premier ministre François Fillon.

En Espagne, les syndicats fourbissent eux aussi leurs armes. Une grève générale sans précédent depuis huit ans est prévu mercredi prochain contre le plan d’austérité du gouvernement socialiste. Le gouvernement espagnol a présenté vendredi un projet de budget pour 2011 plus austère que prévu, amplifiant les réductions de dépenses et augmentant les impôts pour les plus hauts revenus.

Avec AFP et Reuters