DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Proche-Orient : fin du gel des constructions, incertitude sur les négociations

Vous lisez:

Proche-Orient : fin du gel des constructions, incertitude sur les négociations

Taille du texte Aa Aa

Quel avenir pour les négociations de paix au Proche-Orient ? Le moratoire sur la colonisation a expiré, sans être renouvelé. Or, côté palestinien, on s’en tient à un principe : ce n’est pas la peine de discuter davantage si les constructions israéliennes reprennent. Le président Mahmoud Abbas l’a redit ce dimanche soir, lors d’une visite à Paris. “Il n’y a qu’un choix, a-t-il dit : c’est soit les constructions, soit la paix”. Et quand on lui demande ce qui se passera si Israël redémarre la colonisation, Mahmoud Abbas répond : “Israël doit choisir la paix. Si elle le fait, on poursuivra les discussions. Sinon, ce ne sera qu’une perte de temps”.

Israéliens et Palestiniens campent sur leur position, ce qui complique un peu plus la médiation des Etats-Unis. Le président américain Barack Obama a bien cherché à faire pression sur l’Etat hébreu en lui demandant de prolonger le gel de la construction. Initiative jusque-là sans succès.

Sur le terrain, les colons juifs attendaient avec impatience la fin du moratoire, pour envisager de redémarrer les chantiers. Leur Premier ministre, Benjamin Netanyahu, leur avait pourtant dit de faire preuve de retenue. Une consigne apparemment non suivie d’effets. La construction de 1500 logements est déjà envisagée pour les prochains jours.

Avec AFP, Reuters