DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Grève générale en Espagne contre le plan d'austérité de Zapatero

Vous lisez:

Grève générale en Espagne contre le plan d'austérité de Zapatero

Taille du texte Aa Aa

La dernière mobilisation du genre remontait à 2002. L’Espagne toute entière devrait tourner au ralenti aujourd’hui en raison d’une grève générale organisée par les deux principaux syndicats, qui font front commun contre la réforme du marché du travail du gouvernement socialiste.

Le pays ne devrait pas pour autant être totalement paralysé puisque, c’est une première, syndicats et gouvernement sont parvenus à un accord pour garantir des services minimums, mais uniquement dans les Communautés autonomes, comme à Barcelone, Séville, Bilbao ou encore Valence. Pas dans la capitale Madrid.

“Nous ne respecterons pas de service minimum dans le cas où aucun protocole n’a été signé. Nous ne pouvons être tenus responsables pour cela, explique José Ricardo Martínez, du syndicat UGT.”

La grève devrait particulièrement affecter les transports en commun, et notamment le métro. Ralentissements aussi dans les aéroports, surtout sur les vols intérieurs, puisque seuls 10% d’entre eux devraient être assurés, contre 20% à 40% des vols internationaux.

Pour faire face au taux de chômage qui dépasse les 20% de la population active, la rigueur est désormais le mot d’ordre. Les syndicats estiment que cette réforme du travail précarise encore un peu plus les travailleurs.