DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Grève générale : l'Espagne au ralenti

Vous lisez:

Grève générale : l'Espagne au ralenti

Taille du texte Aa Aa

Chaude ambiance ce mercredi à Madrid. L’Espagne vit sa première grève générale depuis 8 ans, la première depuis l’arrivée au pouvoir du socialiste Zapatero. Un peu partout dans le pays, des manifestations sont prévues pour protester contre la série de mesures anti-crise prise par le gouvernement et notamment une réforme visant à faciliter les licenciements économiques.

Ce matin, les transports publics madrilènes étaient particulièrement perturbés, malgré l’imposition d’un service minimum. Très peu de bus circulent dans la capitale, le métro en revanche fonctionne presque normalement. Dans le ciel, entre 20 et 40% des vols internationaux devraient être assurés.

“Nous espérons que beaucoup de nos camarades vont participer à la grève”, dit ce gréviste, “plus nous serons, mieux ce sera, j’espère que le gouvernement se rend compte que les gens sont fatigués de sa politique”.

L’UGT, un des deux grands syndicats à l’origine du mouvement, assure que la grève est suivie par plus de 10 millions de salariés. Les secteurs de la sidérurgie, de l‘énergie et des services de propreté sont particulièrement impliqués.