DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'Espagne en grève générale contre l'austérité

Vous lisez:

L'Espagne en grève générale contre l'austérité

Taille du texte Aa Aa

Des cyclistes en colère au coeur de Madrid, c’est l’une des multiples actions organisées pour protester contre la politique anti-crise du gouvernement et notamment sa réforme du marché du travail. C’est la première grève générale en Espagne depuis l’arrivée au pouvoir du socialiste Zapatero. Une grève suivie par plus de 10 millions de salariés dans le pays, affirme l’UGT, un des deux grands syndicats à l’origine du mouvement.

Dans les rues de Madrid, les opinions sont partagées. “Maintenant ils peuvent virer plus facilement les gens, ils peuvent embaucher dans de moins bonnes conditions. Les salaires sont en train de baisser, les gens ont de moins en moins d’argent, ils sont en colère et veulent une meilleure vie”, dit ce passant. Pour cet autre, “le Parlement à voter oui pour la réforme du travail, donc cette grève est complètement anti-démocratique”.

Alors que le gouvernement minimise l’impact de la grève, grâce notamment à l’instauration de services minimum dans les transports, les syndicats eux salue le succès du mouvement. Dans un pays miné par la crise, où plus d’un actif sur cinq est au chômage, la tension est palpable.