DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Massive euro-manifestation à Bruxelles

Vous lisez:

Massive euro-manifestation à Bruxelles

Taille du texte Aa Aa

L’euro-manifestation de Bruxelles aura été la vitrine du coup de gueule social qui a résonné en Europe ce mercredi. Le mot d’ordre était “non à l’austérité, priorité à l’emploi et la croissance.”

Venus des autres villes de Belgique, de France, mais aussi d’Allemagne, de Pologne ou de Slovaquie, les manifestants dénonçaient les plans d’austérité et les réformes en cours dans toute l’Union. Pour le secrétaire général de la Confédération européenne des syndicats, ce sont toujours les mêmes qui trinquent :

“Je ne vois pas venir l’aide. Je vois juste le maître avec sa baguette. Et je pensais que nous avions aboli les châtiments corporels en Europe il y a bien longtemps.”

“Il n’y a qu’une alternative : il doit y avoir plus d’opportunités d’emplois, ce qui est possible grâce à une économie plus verte. Ne touchez pas à la sécurité sociale mais créez plus d’opportunités professionnelles”, plaide un syndicaliste belge.

56.000 selon la police, plus de 100.000 selon les organisateurs. Comme toujours, impossible de savoir combien ils étaient vraiment à défiler dans les rues de Bruxelles. Il n’y a pas eu de dérapages sérieux, seulement des arrestations dites préventives. 218 tout de même.

A peu près au même moment, la Commission proposait de nouvelles mesures pour brider les finances des Etats membres. Ceux qui dépensent trop ou qui laissent filer leur dette seraient sanctionnés financièrement.