DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Washington sanctionne des Iraniens pour infractions aux droits de l'Homme

Vous lisez:

Washington sanctionne des Iraniens pour infractions aux droits de l'Homme

Taille du texte Aa Aa

15 mois après la réélection contestée de Mahmoud Ahmadinejad, les Etats-Unis ont dressé une liste noire de huit dirigeants iraniens. Ces hommes, parmi lesquels trois ministres en exercice, sont sanctionnés par l’administration Obama : “Nous avons à notre disposition un nouvel outil qui nous permet de désigner des individus iraniens, a déclaré la secrétaire d’Etat américaine Hillary Clinton, des officiels responsables ou complices de violation grave des droits de l’Homme”.

Washington a sanctionné ces huit personnes, pour leur participation dans la répression qui a accompagné le soulèvement post-électoral de juin 2009. Les sanctions gèlent en particulier les avoirs qu’ils pourraient détenir sur le sol américain. C’est la première fois que Washington sanctionne l’Iran pour des infractions aux droits de l’Homme.