DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Inde: la justice partage le site religieux d'Ayodhya entre hindous et musulmans

Vous lisez:

Inde: la justice partage le site religieux d'Ayodhya entre hindous et musulmans

Taille du texte Aa Aa

Couper la poire en trois pour éviter un éventuel bain de sang entre hindous et musulmans autour du site d’Ayodhya en Inde. C’est la voie qu’a empruntée la Haute cour de l‘état de l’Uttar Pradesh. Elle a estimé ce jeudi que trois parties, “les hindous, les musulmans et une organisation religieuse hindoue étaient les propriétaires communs du site d’Ayodhya et que celui-ci serait divisé en trois.

En 1992, des extrémistes hindous avaient rasé construite sur le site au XVIème siècle. Selon eux, elle avait été érigée sur le lieu de naissance de Rama, une de leurs divinités. La destruction de la mosquée avait provoqué l’une des pires vagues de violences interconfessionnelles depuis l’indépendance de l’Inde. 2000 personnes ont perdu la vie.

Aussi, pas moins de 190 000 membres des forces de l’ordre ont été déployés dans l‘état de l’Uttar Pradesh pour éviter de nouvelles violences après le verdict. Les appels au calme se sont multipliés.

La décision de la Haute Cour ne satisfait entièrement ni les uns ni les autres puisque des organisations des deux communautés ont décidé de faire appel.

Avec AFP