DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Irlande : le sauvetage du secteur bancaire aura un coût exorbitant

Vous lisez:

Irlande : le sauvetage du secteur bancaire aura un coût exorbitant

Taille du texte Aa Aa

La facture finale du sauvetage bancaire de l’Anglo Irish Bank : près de 30 milliards d’euros, va propulser le déficit budgétaire irlandais à 32% du Produit Intérieur Brut cette année. C’est le déficit le plus élevé jamais essuyé par un pays de la zone euro. Il est lié aux nouvelles aides que Dublin va devoir fournir à son secteur bancaire qui croule sous les créances pourries accumulées avant la crise financière.

“Nous avons une résolution structurelle très claire de la crise du système bancaire irlandais, a affirmé Brian Lenihan le ministre irlandais des finances. Deux institutions vont voir leur taille réduite dans le temps comme nous l’avons déjà dit. Les deux banques principales sont maintenant suffisamment capitalisées et purgées de leurs actifs toxiques. Elles sont maintenant en position de croissance”.

Dublin estime aujourd’hui qu’un point final a été mis au problème du secteur bancaire irlandais. Mais la pilulle a du mal à passer chez les contribuables.

“Je pense que quelque chose doit être fait mais c’est dur à accepter avec des chiffres comme ça,
affirme un citoyen irlandais”.

“Je pense qu’ils n’auraient jamais du leur donner l’argent public, affirme un autre”.

Avec la transparence dont il fait preuve; et malgré des chiffres exorbitants; le gouvernement irlandais espère que les inquiétudes sur la solvabilité à long terme du pays vont se calmer.