DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Situation très tendue en Equateur, Madrid condamne une "tentative de coup d'Etat" et soutient le président Correa

Vous lisez:

Situation très tendue en Equateur, Madrid condamne une "tentative de coup d'Etat" et soutient le président Correa

Taille du texte Aa Aa

Ce dernier affirme avoir été blessé par certains policiers protestataires et il s’est réfugié dans un hôpital pour être soigné.

Le chef de l’Etat accuse certains policiers de trahison et de complot pour renverser le pouvoir. Rafael Correa dénonce également le rôle de l’opposition et se dit prêt à dissoudre le parlement.

Des troubles ont éclaté ce jeudi à Quito, où des policiers manifestaient dans les rues de la capitale pour protester contre un projet présidentiel visant à réduire leur prime. Certains d’entres eux occupent le Congrès.

Le président Rafael Correa est venu à leur rencontre et dans un échange très musclé il les as mis au défi de lui tirer dessus. “Si vous voulez tuer le président, je suis là. Tuez moi, tuez moi si vous n‘êtes pas contents, tuez moi si vous avez du courage. Nous allons continuer notre politique juste et digne et nous n’irons pas en arrière. Si vous voulez dresser des barricades, allez y, si vous voulez faire pression, allez y”.

Parallèlement, des militaires ont pris le contrôle du principal aéroport du pays à Quito le contraignant à fermer. Le chef d’Etat-major dit soutenir le président.

Des pillages ont été signalés à Quito et Guayaquil, la ville la plus peuplée du pays sur la côte Pacifique.