DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Biennale de Sao Paulo : Gil Vicente, assassin virtuel

Vous lisez:

Biennale de Sao Paulo : Gil Vicente, assassin virtuel

Taille du texte Aa Aa

C’est l’exposition qui divise le Brésil. Dans la série “Inimigos” – ennemis en français – l’artiste brésilien Gil Vincente s’est représenté en train d’assassiner plusieurs dirigeants mondiaux, du président Lula à son homologue iranien Ahmadinejad.

Les neuf autoportraits au fusain sont présentés à la biennale de Sao Paulo. L’Ordre des avocats du Brésil réclame leur retrait au motif qu’ils incitent à la violence.