DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Conseil Ecofin : les divergences persistent sur la taxe bancaire

Vous lisez:

Conseil Ecofin : les divergences persistent sur la taxe bancaire

Taille du texte Aa Aa

Les ministres des finances de l’Union européenne réunis pour l’Ecofin de vendredi à Bruxelles ont tenté de rapprocher leurs points de vue sur la taxe bancaire ainsi que sur le contrôle des agences de notation. On sait que la France et l’Allemagne défendent l’idée d’une taxe bancaire mais il y a de profondes réticences au sein des 27 à ce sujet tout comme les 27 sont divisés sur le degré de contrôle et de réforme des agences de notation.

Le président de l’Ecofin, le belge Didier Reynders reste pourtant optimiste sur la agences de notation.

“Il ya une volonté de placer plus de transparence, mais plus de responsabilité aussi dans le chef des agences de notations. So we want to go to more transparency, to more responsibility in the rating agencies, and the functioning of the rating agencies for the future.”

Les ministres des finances européens sont actuellement très sensibles au danger de futures et nouvelles dégradations comme celle décidée récemment par Standard & Poor’s sur la dette irlandaise. Ce n’est pas pour rien que Les responsables des trois principales agences mondiales de notation étaient présents à l’Ecofin de Bruxelles oú íls ont d’ailleurs été sommés d’expliquer dans le détail la façon dont leurs agences travaillent .