DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Moscou: réouverture d'enquêtes sur les meurtres de journalistes

Vous lisez:

Moscou: réouverture d'enquêtes sur les meurtres de journalistes

Taille du texte Aa Aa

La Russie relance l’enquête sur la mort non élucidée de journalistes. Le parquet général a indiqué qu’il avait décidé de rouvrir cinq dossiers sur la base de nouvelles informations du Comité de protection des journalistes (basé à New York).

Depuis 2000, dix-neuf journalistes ont été assassinés en Russie.

L’un des meurtres les plus emblématiques est celui de la journaliste Anna Politkovskaïa, très critique envers la politique du Kremlin en Tchétchénie et tuée à Moscou en 2006.

Pendant la conférence de presse, kati Marton, membre du CPJ, a déclaré: “la justice russe nous a assuré qu’elle allait demander l’extradition et l’arrestation d’un suspect dans l’affaire Politkovskaïa, un homme qui se serait réfugié en Europe”.

Récemment le président russe Dmitri Medvedev a effectivement promis de faire la lumière sur le meurtre d’Anna Politkovskaïa.
Mais cette affaire n’a pas été mentionnée par le parquet général russe.

Il ne semble pas non plus être question de rouvrir le dossier de Natalia Estemirova, journaliste et activiste engagée dans la défense des droits de l’homme en Tchétchénie, morte, assassinée en 2009. Elle avait travaillé avec Anna Politkovskaïa.