DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Suisse : la nouvelle attaque de l'UDC

Vous lisez:

Suisse : la nouvelle attaque de l'UDC

Taille du texte Aa Aa

L’UDC frappe une nouvelle fois par l’image. Le parti de droite populiste suisse signe une nouvelle campagne publicitaire xénophobe intituée “Les rats dansent”. L’UDC assimile Roumains et Italiens à des rats grignotant le fromage helvétique.
En ne signant pas cette campagne, l’UDC a voulu suscité l’intéret. La stratégie a fonctionné donnant lieu à une nouvelle polémique que ne comprend pas le responsable du parti dans le canton du Tessin, frontalier avec l’Italie. “Je ne comprends pas parce qu’elles sont assez sympas comme elles sont mises; elles touchent des thèmes que les Tessinois sentent sur eux et je pense qu’il y a beaucoup de cantons de la Suisse romande qui ont les mêmes problèmes; évidemment, nous on a voulu mettre ça en évidence” souligne Pierre Rusconi.

En Italie, cette campagne a également créé un malaise car son site dénonce “l’invasion” de plus de 40.000 travailleurs frontaliers italiens dans le Tessin et parle de “criminalité importée”. La réaction du député italien Franco Narducci : “Ce qui doit être fait, ce que nous avons demandé c’est de fermer les sites et notamment le site facebook reliés à cette triste affaire de xénophobie et de racisme stupide contre les frontaliers italiens.”

L’UDC est passée maître dans les campagnes xénophobes, on se souvient de moutons blancs suisses expulsant du pied un mouton noir étranger.