DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Troisième round dans le bras de fer entre les syndicats et le gouvernement français

Vous lisez:

Troisième round dans le bras de fer entre les syndicats et le gouvernement français

Taille du texte Aa Aa

C’est le troisième épisode de la série “rentrée sociale” en France. Les syndicats espèrent voir encore plus de figurants dans les rues pour contester la réforme des retraites. Ils comptent sur une mobilisation plus familiale un samedi, et ont reçu cette fois le soutien des organisations étudiantes. “Cette réforme va apporter plus de chômage pour nous parce que mettre des gens à la retraite plus tard, ça ouvre moins de postes sur le marché du travail, estime un étudiant. En plus, nous, on n’aura peut-être pas de retraite à la fin de notre vie”.

Le syndicat CFDT se réjouit d’un soutien de plus en plus large mais il émet une réserve pour les lycéens. “Les jeunes ont leur place dans les manifestations, déclare le secrétaire général de la CFDT François Chérèque, mais d’ici à appeler les lycéens, moi je suis très réservé. Je crois que c’est un peu l’arme du faible pour ceux qui veulent l’utiliser”. La proportion de Français qui dénoncent la réforme actuelle des retraites progresse: ils sont 71%, selon un dernier sondage. Cela se reflètera-t-il dans la rue ? Plus de 220 manifestations doivent avoir lieu ce samedi dans tout le pays.