DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Brésil : Dilma devra attendre le second tour pour crier victoire

Vous lisez:

Brésil : Dilma devra attendre le second tour pour crier victoire

Taille du texte Aa Aa

Dilma Rousseff devra attendre le second tour.

Elle n’a pas gagné dès le premier tour de la présidentielle au Brésil mais la candidate du Parti des Travailleurs est arrivée largement en tête avec plus de 46% des suffrages.

Adoubée par l’ultra populaire président sortant Lula, elle se veut très confiante pour le 31 octobre : “Je fais face à ce second tour avec beaucoup de courage et d‘énergie car j’aurai l’occasion de mieux détailler mes propositions et mes projets pour éradiquer la misère et développer le pays”.

Dilma Rousseff semble avoir subi une désaffection de dernière minute lié à un scandale de corruption touchant une ex-collaboratrice.

Face à elle, il y aura José Serra, l’ancien gouverneur conservateur de Sao Paulo qui a obtenu plus de 32% des voix. L’ex-ministre de la Santé a appelé les électeurs à se mobiliser fortement en vue du second tour.

José Serra espère séduire une partie de l‘électorat écologiste. Marina Silva, la candidate des Verts est en effet la vraie surprise de ce scrutin avec un score frôlant les 20%.

Cette ancienne ministre de l’environnement de Lula s’est imposée comme la troisième force politique au Brésil et elle aura une partie des clefs du second tour.

Le prochain président entrera en fonction le 1er janvier pour un mandat de 4 ans dominé par la lutte contre la pauvreté et l’organisation de la Coupe du Monde de football 2014 puis des Jeux Olympiques de 2016.