DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Brésil: un second tour pour Dilma Rousseff

Vous lisez:

Brésil: un second tour pour Dilma Rousseff

Taille du texte Aa Aa

Les sondages s‘étaient un peu trop vite empressés d’annoncer la victoire de Dilma Rousseff à la présidence du Brésil. La candidate adoubée par Lula est certes arrivée largement en tête du premier tour dimanche soir, mais elle devra de nouveau affronter les urnes le 31 octobre prochain. Avec 47% des suffrages, l’ancienne rebelle marxiste, 62 ans, semble avoir souffert d’une désafection de dernière minute, peut-être en raison de son revirement sur la question de l’avortement.

“Nous sommes en très bonne position pour obtenir un bon résultat au second tour, nous sommes persuadés que nous allons pouvoir clarifier nos propositions et continuer à dialoguer avec les citoyens” a indiqué Dilma Rousseff devant ses partisans.

Son principal rival, l’ancien gouverneur de Sao Paulo, José Serra, arrive en deuxième position avec près de 33% des suffrages. Il sait qu’il ne pourra pas l’emporter sans l’appui des voix des écologistes : “Je voudrais féliciter Marina Silva pour le nombre de votes considérables qu’elle a obtenus. Elle a contribué au jeu démocratique brésilien.”

Un appel du pied bien appuyé à destination de la chef de file des Verts qui a créé la surprise en obtenant bien plus que ce que lui prédisait les sondages. Avec près de 20% des suffrages, Marina Silva sera l’arbitre du second tour. Elle n’a, pour l’heure, donné aucune consigne de vote.