DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Pakistan : l'OTAN exprime des regrets et demande la réouverture de la frontière

Vous lisez:

Pakistan : l'OTAN exprime des regrets et demande la réouverture de la frontière

Taille du texte Aa Aa

Des regrets, des souhaits et des actes de vengeance autour du ravitaillement de l’Otan à la frontière pakistano-afghane. Par la voix de son secrétaire général Anders Fogh Rasmussen, l’Alliance atlantique a demandé ce lundi au Pakistan la réouverture d’une route frontalière avec l’Afghanistan afin de permettre à nouveau le ravitaillement de ses troupes. Rasmussen a exprimé également ce lundi ses regrets pour ce qui a entraîné cette fermeture: la mort de soldats pakistanais lors d’un raid aérien de l’Otan jeudi dernier.

“Il y a à présent une enquête conjointe et nous allons savoir ce qui s’est passé et en tirer des leçons”, a ajouté Rasmussen.

Le raid aérien de l’Otan a été mené au poste frontière pakistanais de Torkham, dans le passage de Khyber, la principale route qui relie le Pakistan et l’Afghanistan.
En représailles, Islamabad a décidé jeudi de suspendre le passage des convois de l’OTAN par Khyber.

C’est dans ce contexte, que des attaques contre les camions de ravitaillement destinés à l’Alliance atlantique se sont multipliées. Celles menées près d’Islamabad et dans la province du Sind dans le sud, ont été revendiquées par les talibans pakistanais ce lundi. Dans la matinée, deux véhicules ont été incendiés dans la province du Balouchistan. En trois jours, près d’une soixantaine de camions ont été détruits .
Les talibans disent se venger des attaques quasi-quotidiennes des drones américains.

Avec AFP et Reuters