DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

A l'origine de la boue toxique, peut-être une erreur humaine

Vous lisez:

A l'origine de la boue toxique, peut-être une erreur humaine

Taille du texte Aa Aa

En Hongrie, un véritable torrent furieux de boue rouge, un résidu d’aluminium, a envahi plusieurs villages, faisant quatre morts, six personnes sont encore portées disparues. La Hongrie subit la pire catastrophe chimique de son histoire. Lundi, dans une usine d’aluminium d’Ajka, à 160 km à l’ouest de Budapest, un réservoir s’est rompu pour une raison encore inconnue, déversant plus d’un million de mètres cubes de boue. Une boue toxique, composée d‘éléments nocifs comme le plomb, et très corrosifs.

Un drame humain pour les habitants de ces villages, et une catastrophe écologique, la boue va rendre stérile une bonne partie des sols, menacer la faune et la flore, et on craint que le Danube soit contaminé d’ici 4 ou 5 jours . Le Premier ministre exclut cependant des risques de radiation.

A l’hôpital, huit blessés sont toujours dans un état grave. Les moins touchés, comme Karolyne, souffrent malgré tout : J’ai des plaies jusqu‘à la poitrine. Et ça me brûle”.

Selon les autorités, l’entreprise aurait entreposé plus de boue rouge dans les réservoirs que ce qui est permis : l’explication, peut être, de l’accident.