DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Deux mois sous terre pour les 33 mineurs chiliens bloqués

Vous lisez:

Deux mois sous terre pour les 33 mineurs chiliens bloqués

Taille du texte Aa Aa

Ils sont bloqués sous la terre depuis deux mois. Une épreuve sans précédent.

Les 33 mineurs chiliens espèrent que leur président tiendra son pari.

Sebastian Piñera aimerait bien qu’ils retrouvent la lumière du jour avant son départ pour une tournée européenne autrement dit avant le 15 octobre.

Mais l’ingénieur en chef des travaux a tempéré cet optimisme. Néanmoins, l’ambiance a changé à la mine de San José. C’est l’impatience mêlée à la sérénité.

En surface en revanche, 260 autres mineurs sont en colère. Ils n’ont pas été payés en septembre et ils n’ont plus de travail depuis le 5 août dernier, date où a commencé le blocage sous terre des 33 mineurs. La direction de la mine affirme n’avoir plus les moyens de verser les salaires. Les mineurs appellent le gouvernement chilien à prendre d’urgence des mesures sociales.