DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les 33 mineurs chiliens entament leur troisième mois sous terre

Vous lisez:

Les 33 mineurs chiliens entament leur troisième mois sous terre

Taille du texte Aa Aa

Deux mois après l’accident qui a piégé 33 mineurs au Chili, le Président Pinera évoque un sauvetage imminent. Sur le site de San José, dans le nord du pays, familles et proches assistent aux opérations de forage entamées en août. Les autorités espèrent un heureux dénouement avant la tournée européenne du chef de l’Etat, le 15 octobre. Les experts, eux, se montrent plus prudents. Certains préfèrent prendre le temps de sécuriser les puits de secours.

“Je comprends le désir de tous, y compris le mien, de vouloir les sortir le plus vite possible. Mais nous ne prendrons aucun risque. Il faut suivre toutes les étapes afin de sécuriser le puits”, souligne l’ingénieur en chef André Sougarret.

Le plan de secours des mineurs coûte plus d’un million et demi de dollars à la compagnie nationale. Les ouvriers restés à la surface, qui sont au chômage technique, risquent pour leur part de perdre leurs emplois. Cette affaire pourrait causer la faillite de la mine de San José.