DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Liu Xiaobo, combattant acharné pour la démocratie

Vous lisez:

Liu Xiaobo, combattant acharné pour la démocratie

Taille du texte Aa Aa

Liu Xiaobo s’est battu toute sa vie pour la démocratie. Cet intellectuel, ancien professeur de littérature, est un vétéran de la dissidence chinoise. Il reçoit à 54 ans le prix Nobel de la Paix alors qu’il purge une peine de onze ans de prison.

Son engagement couvre plusieurs décennies marquées par de longues périodes de détention.
En 1995, alors qu’il était en liberté surveillée, il poursuivait son combat : “La voix du peuple ne s‘éteindra pas même si le gouvernement maintient la pression. Si le peuple continue à protester, le gouvernement finira un jour par l‘écouter”.

En 1989, de retour de New York où il avait enseigné a l’Université de Columbia, Liu Xiaobo soutient les étudiants qui réclament des réformes démocratiques à Tiananmen. Il participe sur la célèbre place a une grève de la faim. Après la répression sanglante, il est emprisonné pendant un an et demi sans jamais avoir été condamné.

Quelques années plus tard le régime l’envoie dans un camp de rééducation par le travail pour avoir réclamé une réforme politique et demandé la libération des manifestants de Tiananmen.

Exclu de l’université, il est l’un des auteurs en 2008 de la Charte qui célèbre le 60ème anniversaire de la déclaration des droits de l’homme. Le texte appelle au respect de la liberté d’expression et prône des élections libres et démocratiques en Chine. Sa participation à la Charte 08 lui vaut d‘être condamné a onze ans de prison pour “incitation à la subversion du pouvoir de l’Etat”.

Sa femme Liu Xia, l’a vu la derniere fois il y a tout juste un mois. Selon ses déclarations, il aurait bon moral mais sa santé serait fragile.