DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Hongrie : alerte maintenue à Kolontar

Vous lisez:

Hongrie : alerte maintenue à Kolontar

Taille du texte Aa Aa

Les fissures du bassin de rétention de boue toxique se sont élargies la nuit dernière. Et la réparation n’est plus possible. Kolontar et sa région sont donc toujours en état d’alerte. Une digue est en construction pour protéger le village hongrois mais elle risque de ne pas être prête à temps. C’est lundi dernier que la boue de bauxite d’aluminium s’est déversée comme un raz-de-marée sur 40 km2. Hier, les habitants de Kolontar ont été évacués et avec raison.

Zoltan Illes, secrétaire d’Etat à l’environnement : “Selon nos analyses, ce mur va s‘écrouler, c’est certain. L’effondrement va logiquement se poursuivre. Pourquoi ? Parce que derrière ce mur, il y a deux millions de mètres cubes de boue qui font pression sur les parois. Et qui y a-t-il de l’autre côté ? Rien. Il y a une brèche.”

La première marée rouge a inondé des villages, détruit l‘écosystème de plusieurs cours d’eau et tué 7 personnes. Et aujourd’hui, les autorités sanitaires demande aux gens encore sur place de se protéger : bottes et gants en caoutchouc, combinaisons, masques filtrant, lunettes…

Cette boue a un effet caustique sur la peau. Elle contient des métaux lourds comme le plomb et est légèrement radioactive. L’inhalation des poussières de boue peut causer un cancer des poumons.