DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Après l'Irak, l'Iran revoit en hausse ses réserves prouvées de pétrole brut

Vous lisez:

Après l'Irak, l'Iran revoit en hausse ses réserves prouvées de pétrole brut

Taille du texte Aa Aa

Les réserves prouvées de brut iranien ont augmenté grâce à de nouvelles découvertes : c’est ce qu’affirme le ministre iranien du pétrole qui précise que l’augmentation est de 9% à plus de 150 milliards de barils.
Jusqu‘à maintenant, les réserves prouvées des réserves de brut en Iran étaient estimées à 138 milliards de barils.
Les explications de Massoud Mirkazemi, le ministre iranien du pétrole : “j’aimerai vous dire que nous avons découvert un nouveau champ dans la province de Hormuzgan. Ce champ est un champ de pétrole”.
L’annonce de ce nouveau chiffre par l’Iran a été faite après que le voisin irakien a fait état le 4 octobre dernier d’une nette augmentation de ses réserves prouvées de pétrole qui le placerait au troisième rang mondial devant l’Iran et après l’Arabie Saoudite et le Venezuela. L’Irak affirme disposer de réserves exploitables de 143 milliards de barils.
Au sein de l’Opep – qui ne devrait pas augmenter ses quotas de production jeudi à Vienne – l’Iran est le deuxième producteur.