DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Dernières heures d'attente pour les familles des mineurs chiliens, sauvetage mercredi à l'aube

Vous lisez:

Dernières heures d'attente pour les familles des mineurs chiliens, sauvetage mercredi à l'aube

Taille du texte Aa Aa

Dernières heures d’attente à “Camp espoir”, le village improvisé des familles des 33 mineurs bloqués au fond d’une mine au Chili

On y prie pour le salut de ses proches qui vivent sous terre depuis le 5 août dernier. Alors que l‘évacuation des leurs se rapprochent à grands pas, elle débutera mercredi à l’aube, les familles vivent entre espérance et inquiétude comme l’explique cette femme dont le mari est absent depuis 67 jours : “Bien sur on rit, on parle mais à l’intérieur de nous même il y a encore beaucoup d’angoisse parce que l’on sait que la machine est arrivée près d’eux mais on ne sait pas encore s’il va y avoir des problèmes ou non pour qu’enfin ils soient ici, ici en haut avec nous.”

Et l’on retrouve les mêmes mots chez ce père dont le fils est en bas : “Moi je vais l’attendre jusqu‘à ce qu’il sorte, ces moments seront les plus longs de ces deux mois. C’est comme si mon fils allait naître de nouveau, je vais être papa de nouveau.”

En attendant, les essais ont été réussis avec la nacelle dans le puits de sauvetage selon les autorités chiliennes. Le puits de secours a été consolidé à l’aide de tubes d’acier afin de remonter les 33 mineurs sains et saufs. L’opération sauvetage qui débutera donc mercredi prendra plusieurs heures sinon des jours.

Le maté, la boisson traditionnelle est déjà prête pour fêter leur retour à la lumière du jour.