DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Mission "Phoenix" : clou final de l'opération de sauvetage

Vous lisez:

Mission "Phoenix" : clou final de l'opération de sauvetage

Taille du texte Aa Aa

Une opération millimétrée et extrêmement délicate. C’est précisément à minuit (heure du Chili) que débutera le sauvetage à proprement parler.

4 personnes, 2 infimiers et 2 experts des mines, prendront chacun place à bord de la nacelle pour partir à la rencontre des 33 mineurs. Une fois en bas, ils seront chargés en premier lieu d‘évaluer la condition physique de chacun et d‘établir 3 groupes distincts dans l’ordre de remontée. D’abord les plus habiles, ceux considérés comme les plus à même de réagir à l’imprévu. Puis les plus fragiles physiquement, et enfin les plus forts, et susceptibles de mieux gérer l’attente.

Chacun des mineurs sera doté de lunettes protectrices. Des électrodes installées sur une combinaison imperméable permettront aussi de suivre en permanence leur fréquence cardiaque et respiratoire, leur consommation en oxygène et leur température, tout au long de la remontée, qui devrait durer 15 à 30 minutes.

Une fois à la surface, les mineurs subiront un examen médical d’environ 2 heures, suivi d’un bref moment d’intimité avec leurs proches, avant d‘être transférés par hélicoptère dans un hôpital situé à 40 kilomètres de la mine, où ils séjourneront pendant 48 heures.

Ce n’est qu‘à partir de là qu’ils décideront ou non de faire des déclarations à la presse.