DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Hongrie : une erreur humaine à l'origine de la catastrophe ?

Vous lisez:

Hongrie : une erreur humaine à l'origine de la catastrophe ?

Taille du texte Aa Aa

Les équipes d’urgence travaillent d’arrache-pied en Hongrie pour tenter de terminer la nouvelle digue de Kolontar destinée à empêcher une deuxième inondation de boue toxique. L‘édifice devrait être terminé avant ce mardi matin.

La nouvelle digue, 1.500 m de long, 30 m de large et 4 m de haut, coupera la ville en deux et protégera la partie de Kolontar épargnée lors de la marée rouge d’il y a une semaine.

Avec un bilan qui s’est alourdi à huit morts et une catastrophe écologique sans précédent, le Premier ministre hongrois a pris ses responsabilités. Son gouvernement devrait prendre le contrôle de l’entreprise MAL, exploitante de l’usine d’aluminium dont un réservoir a cédé. Son directeur, a annoncé le Premier ministre, a été arrêté.

Pour la première fois, on commence à parler d’erreur humaine. Un expert a déclaré que le site des réservoirs aurait été mal choisi, de plus MAL est soupçonnée d’avoir surchargé ses réservoirs.

Trois experts européens sont en outre sur place pour aider à la gestion de la situation de crise. C’est vendredi qu’ils donneront un compte-rendu et qu’ils formuleront des propositions.

Les habitants des quartiers intacts ont été évacués par précaution et hébergés par des amis ou des parents mais ils pourraient être autorisés à rentrer chez eux très vite.