DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Forages pétroliers : il n'y aura certainement pas de moratoire européen

Vous lisez:

Forages pétroliers : il n'y aura certainement pas de moratoire européen

Taille du texte Aa Aa

Bruxelles aurait voulu imposer un moratoire sur les forages pétroliers en haute mer, mais sa proposition édulcorée n’aura guère plus d’effet qu’un coup d‘épée dans l’eau. Face à l’opposition des eurodéputés et du Royaume-Uni, le commissaire à l’Energie a dû se contenter d’un moratoire hypothétique, sur les nouveaux forages uniquement.

“Croyez-vous que l’on puisse arrêter tout simplement les machines sur les plates-formes pétrolières qui sont actuellement en marche ? Ce serait oublier les besoins en pétrole. De plus, on ne réduirait pas l’extraction de pétrole dans le monde. Nous accentuerions seulement notre dépendance et les importations, qui sont déjà très élevées”, a répliqué aux journalistes Günther Oettinger.

Il reviendra donc à chaque pays de décider d’appliquer ou non ce moratoire, le temps que les résultats de l’enquête sur les causes de la marée noire dans le golfe du Mexique soient connus. La Commission espère en revanche durcir les normes de sécurité et renforcer les contrôles, si les Etats membres et le Parlement européen y consentent.