DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le retour à l'air libre tant attendu des mineurs chiliens

Vous lisez:

Le retour à l'air libre tant attendu des mineurs chiliens

Taille du texte Aa Aa

Florencio Avalos est le premier des trente-trois hommes bloqués sous terre à avoir retrouvé la liberté ce matin.

Le sauvetage est toujours en cours : un par un, les mineurs effectuent une remontée d’une durée de 15 minutes environ, dans le puits de secours, à l’intérieur d’une étroite nacelle métallique treuillée par une grue.

Une heure plus tard, un deuxième mineur a pu être extirpé des profondeurs : Mario Sepulveda, en grande forme malgré ces soixante-neuf jours passés à 620 mètres sous terre. Il n’a pas non plus perdu son sens de l’humour puisqu’il qu’il a rapporté comme souvenir à sa famille… un sac de pierres.

Les mineurs ont été accueillis à leur sortie de la mine par Sebastian Piñera, le président chilien.

Mario Gomez, 63 ans, est le plus vieux du groupe. Il est tombé à genoux à sa sortie du puits… Sous terre, c‘était un peu lui le guide spirituel des autres mineurs, les encourageant à prier et garder espoir. Il a même construit une petite chapelle dans la cavité où les hommes ont attendu leur sauvetage.

Tous les mineurs ont reçu une paire de lunettes de soleil spéciale, afin de protéger leurs yeux de la lumière à leur sortie, et tous également doivent se soumettre à un examen médical.

Le sauvetage, en tout cas, est suivi dans le monde entier. Jamais des mineurs n’ont été sortis vivants après avoir été bloqués si longtemps sous terre.