DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

A quelques semaines du G20, Séoul ne veut pas attiser la guerre des monnaies

Vous lisez:

A quelques semaines du G20, Séoul ne veut pas attiser la guerre des monnaies

Taille du texte Aa Aa

La banque centrale sud-coréenne a laissé jeudi inchangé son principal taux d’intérêt directeur, évitant ainsi d’alimenter l’afflux de capitaux qui se déverse sur les pays émergents dont les taux d’intérêt sont en règle générale bien plus élevés qu’en Occident.
Ce statu quo peut à première vue sembler paradoxal quand on sait que le taux d’inflation de 3,6% en Corée du Sud en septembre est au plus haut depuis 17 ans et s’accompagne d’une forte croissance économique.
A première vue seulement car la Corée du sud qui organise le G20 dans quelques semaines, ne veut pas attiser les braises de la guerre des monnaies au moment oú les autorités japonaise – le ministre japonais des finances – critiquent ouvertement les interventions de Séoul sur le marché des changes afin de faire baisser la valeur du won, ainsi que les interventions de la Banque centrale de Chine pour empêcher le Yuan de trop s’apprecier. Ceci fausse bien sur la concurrence commerciale en favorisant artificiellement les exportations chinoises.
L’artifice employé par certains pays émergents devrait être au centre des discussions de Séoul en novembre.